Intervenants à l’Institut

Intervenants réguliers

Mila Khyèntsé Rinpoché

Mila Khyèntsé est le président d’honneur de l’Institut. Ancien enseignant chercheur à Paris Sorbonne et à l’INALCO, il a été reconnu comme tulkou par un maître tibétain du Dzogchèn et du Bouddhisme Tibétain, Tertön Lobsang Dargyé Rinpoché, qui l’a intronisé comme régent-détenteur de sa lignée. Très engagé dans le dialogue inter-traditionnel, Mila Khyèntsé enseigne le Bouddhisme Tibétain et le Dzogchèn en Europe, en Asie et aux Etats-Unis. Au travers de nombreux projets, il essaie de rendre accessible le chemin traditionnel asiatique à la pensée et aux besoins d’aujourd’hui. 

 

 

Philippe Cornu

Philippe Cornu est le président de l’Institut. Universitaire français spécialiste du bouddhisme, en particulier du bouddhisme tibétain, il est également pratiquant. Il est président de L’Institut d’Études Bouddhiques (anciennement Université Bouddhique Européenne) et chargé de cours en anthropologie religieuse à l’INALCO. Il est traducteur de nombreux ouvrages du tibétain et enseigne depuis 2011 le bouddhisme, l’hindouisme et l’histoire des religions à l’Université catholique de Louvain (UCL). Il fait en outre partie du comité scientifique de la revue Les Cahiers bouddhiques depuis 2006, et est membre du laboratoire « Groupe de recherche en bouddhisme contemporain » (GRBC) à l’Institut de science et de théologie des religions (ISTR) de Paris. À partir de 2002, il continue l’étude et pratique du Tantra et du Dzogchen lors de retraites dans les lignées tibétaines Kagyu et Nyingma avec Khènpo Tsultrim Gyatso Rinpoché, SS Orgyèn Kousoum Lingpa, SE Gangténg Tulkou Rinpoché, Chögyal Namkhai Norbou Rinpoché et SE Jetsun Khandro Rinpoché. En 2005, il commence les études et la pratique du Dzogchèn dans la tradition du Youngdroun Bön sous la direction de Khènpo Youngdroung Tènpa Rinpoché.

 

Damien Brohon

Damien Brohon suit les traditions Nyingma et Bön depuis trente ans. Il a complété ces études traditionnelles dans un contexte universitaire (Langues Orientales, École Pratique des Hautes Études, Collège International de Philosophie). Il est professeur Agrégé d’Arts Plastiques et donne également des conférences sur les liens entre art et spiritualité.

Lama Kunsang

Lama Kunsang a accompli, sous l’autorité spirituelle du premier Kalou Rinpoché et de Bokar Rinpoché, la traditionnelle retraite de méditation de trois ans, suivie d’une autre retraite d’un an. Il a ensuite résidé cinq ans dans un monastère dans l’Himalaya, travaillant notamment au sein du comité international de traducteurs fondé par Kalou Rinpoché sur la traduction de l’encyclopédie du bouddhisme en dix volumes, « The Treasury of Knowledge – Le Trésor des Connaissances » (tib. “Sheja Kunkyab Dzeu”), qui sert aujourd’hui d’ouvrage de référence dans le monde bouddhiste. Lama Kunsang est co-auteur de l’ouvrage « L’Odyssée des Karmapas, la grande histoire des lamas à la coiffe noire« , publié chez Albin Michel.

 

 

 

Intervenants ponctuels

Stéphane Arguillère

Stéphane Arguillère, né le 10 juillet 1970 à Harfleur, est un professeur agrégé de philosophie, docteur Hdr en histoire des religions et anthropologie religieuse1 et spécialiste de la philosophie bouddhiste tibétaine et, plus particulièrement, de la philosophie liée à l’école Nyingma, au Dzogchen et de la pensée de Gorampa. Il est maître de conférences en langue et civilisation tibétaines à l’Institut national des langues et civilisations orientales (INALCO, Paris).

Source : Wikipedia

Jean-Pierre Dumas

Jean-Pierre Dumas étudie et pratique avec Kalu Rinpoché et Lama Gèndune Rinpoché à partir de 1978. Il entre au monastère de ce dernier en 1993, et l’année suivante commence une retraite traditionnelle stricte et fermée de 3 ans dans le centre de retraite du monastère, se formant aux pratiques tantriques et du Mahamoudra dans la tradition Kagyu.

Ensuite, il étudie et pratique dans la tradition Théravada, lors de retraites dans des monastères en Thaïlande.
Il enseigne aujourd’hui le bouddhisme et la méditation et participe à l’élaboration et la correction de textes et de traductions concernant le bouddhisme tibétain.

Père Francis Tiso

Le Père Francis Tiso est un prêtre catholique, un chercheur et un écrivain engagé dans le dialogue inter-religieux et le bouddhisme tibétain depuis de nombreuses années.

Diplômé de plusieurs universités américaines en histoire médiévale, théologie et bouddhisme tibétain, il a participé à de nombreux voyages en Asie et servit le dialogue inter-religieux en tant que directeur associé à l’US Conference of Catholic Bishops pendant 6 ans. Il est actuellement vicaire paroissial pour les migrants au diocèse d’Isarno-Venafro en Italie, et directeur du bureau pour l’œcuménisme et les relations inter-religieuses. Il enseigne le bouddhisme tibétain à l’Université Pontificale Grégorienne à Rome.

Outre de nombreux articles de recherche, il a publié aux éditions North Atlantic Books en 2014 Liberation in One Lifetime: Biographies and Teachings of Milarepa, puis en 2016 Rainbow Body and Resurrection. Certaines de ses publications sont accessibles sur le site www.academia.edu.

Dominique Trottignon

Ancien directeur de l’Institut d’Études Bouddhiques (IEB), dont il est aussi l’un des enseignants, et président d’honneur de l’Association Bouddhique Theravāda « Vivekārāma », Dominique Trotignon effectue des travaux de synthèse et de réflexion sur le bouddhisme ancien de l’Inde et le Theravāda d’Asie du Sud-est, ainsi que sur l’implantation du bouddhisme en France.

Il est l’auteur de « La mort est-elle une fin ? » (éd. Salvator, 2009) et a aussi participé à la rédaction de plusieurs ouvrages collectifs, dont ceux de la collection « Ce qu’en disent les religions » sur le thème Les femmes et les religions et La Création du Monde (éd. de l’Atelier, 2002 et 2004). Il est aussi Directeur éditorial de la revue Les cahiers bouddhiques depuis 2005 et est membre fondateur du laboratoire « Groupe de recherche sur le bouddhisme contemporain » (GRBC) de l’Institut des Sciences et Théologie des Religions (ISTR) de l’Institut catholique de Paris.