Cursus des études

Le cursus

Le cursus des études philosophiques bouddhistes et dzogchèn de l’Institut porte sur six années d’enseignement permettant ainsi d’avoir accès à un échantillon très vaste de principes des mondes bouddhiste et dzogchèn. L’alternance entre étude des textes fondamentaux et réflexion sur leurs commentaires permet de clarifier et d’approfondir la compréhension de l’enseignement du Bouddha et du Dzogchèn. Le choix d’intervenants variés renouvelle sans cesse les points de vue et la manière dont les sujets sont abordés. Le programme prévoit un travail suivi à la maison.

Pour les étudiants qui le souhaitent, le cursus est sanctionné par un diplôme validant les connaissances. La possibilité de passer l’examen reste ouverte à toutes et à tous les 2 premières années (2016 et 2017), la présentation à l’examen de la 3ème année requiert d’avoir passé avec succès l’année précédente, et ainsi de suite jusqu’à la fin du cursus principal (6 années).

Pour les autres étudiants, le cursus de chaque année peut être suivi librement, que l’on ait suivi les années précédentes ou non.

Les journées d’enseignement ont lieu au Forum 104, situé au 104 rue de Vaugirard,  75006 Paris (métro Montparnasse), à raison d’un dimanche par mois (9 au total sur l’année).

Philippe Cornu et Mila Khyèntsé Rinpoché sont respectivement président et vice-président de l’Institut. Ils assurent la cohérence du cursus notamment en définissant le programme et en identifiant les intervenants potentiels. Nils Derboule assure la direction de l’Institut en coordonnant les différents acteurs.

Le programme

La première année (2016) est consacrée au bouddhisme ancien. (voir le programme 2016)
La deuxième année (2017) est consacrée au Mahayana. (voir le programme 2017)
La troisième année (2018) est axée sur le bouddhisme Vajrayana. (voir le programme 2018)
La quatrième année (2019) traite du Dzogchen. (voir le programme 2019)
La cinquième année (2020) est consacrée à l’approfondissement de thèmes du Mahayana et du Dzogchen. (voir le programme 2020)
La sixième année (2021) a pour objet l’approfondissement du Mahamoudra et du Dzogchèn. (voir le programme 2021).

L’examen de fin d’année

Cet examen n’a pas pour but de contrôler des connaissances apprises par cœur, mais plutôt de voir dans quelle mesure les étudiants ont intégré les grands principes bouddhiques, et de comprendre la manière dont chacun les aborde personnellement.

L’un des rôles de l’examen est donc d’aider chacun à isoler la connaissance fondamentale du monde bouddhiste et dzogchèn et à la faire sienne.

L’examen se déroule sur une demi-journée. Il peut être passé soit en présentiel, soit en dématérialisé. Une seconde session en dématérialisée est souvent proposée afin de permettre à tous les étudiants qui le souhaitent de le passer. Le cas échéant, un rattrapage est organisé à l’été suivant.

La présentation à l’examen de l’année en cours nécessite d’avoir réussi l’examen de l’année précédente. Néanmoins, les étudiants qui le souhaitent peuvent s’essayer à le passer, dans la mesure où les questions sont mises à disposition sur le site à l’issue de la dernière session d’examen.

Cet examen est auto-évalué par les étudiants, grâce aux échanges réalisés avec 2 intervenants de l’Institut, qui ont lieu l’après-midi qui suit la matinée d’examen. La correction des copies est par la suite effectuée par les intervenants.